La MFR

Réseau MFR

Une histoire née d'une initiative locale ...

La caractéristique principale des Maisons Familiales et Rurales est d’être à la fois un mouvement associatif familial ancré dans le territoire et dans le tissu social, économique et culturel et à la fois un mouvement éducatif.

Les parents se sont associés pour créer la première Maison Familiale. Juridiquement, chaque Maison Familiale et Rurale repose sur une association familiale qui pourrait s’apparenter à « une coopérative familiale » .Ces adhérents élisent, en assemblée générale, un conseil d’administration, véritable organe exécutif de l’association.

Les Maisons Familiales Rurales sont des associations, au regard de la loi du 1er juillet 1901, et des associations familiales, au regard du Code de la Famille. Elles sont très attachées à cette reconnaissance qui leur permet d’affirmer leur originalité et leur raison d’être. La forme associative et la vie associative qui les animent leur donnent, en effet, une place singulière dans le paysage éducatif français. Elles siègent dans les instances associatives et familiales représentatives et sont des membres actifs des UDAF et de l’UNAF

Un mouvement éducatif

Les Maisons Familiales et Rurales vont, peu à peu au cours de leur histoire, concevoir un système éducatif qui permet d’appréhender les personnes en formation dans toutes leurs dimensions.

L’Éducation populaire

Donner à chacun, quel que soit son milieu d’origine et ses aptitudes, la chance de se former et de devenir acteur de son milieu, voilà ce qui anime le travail des responsables et des équipes éducatives des Maisons Familiales et Rurales.

Citoyenneté et éducation

Elles orientent en conséquence le travail éducatif des jeunes en leur fournissant des repères, en sollicitant la responsabilité, en éveillant la curiosité, en développant l’autonomie. Elles insistent sur la dimension à taille humaine de leurs structures qui facilitent les relations.

Lien social

Les Maisons Familiales et Rurales, par les rencontres qu’elles génèrent, à travers l’acte éducatif et les relations tissées entre les familles, les moniteurs, les jeunes, les maîtres de stage ou d’apprentissage, sont d’extraordinaires machines à tisser du lien social.

Le cadre scolaire

Elles accueillent les élèves ou les étudiants sous statut scolaire par alternance dans tous les diplômes de ce ministère. Les jeunes se présentent aux mêmes examens que l’enseignement classique et sont considérés comme stagiaire scolaire lorsqu’ils sont en entreprise.

L’apprentissage

Les Maisons Familiales et Rurales préparent à de nombreux métiers en dehors du secteur de l’agriculture en alliant autonomie et responsabilité.
Les Maisons Familiales et Rurales forment chaque année plus de 70 000 jeunes et adultes, principalement de la 4ème au BTS.
Depuis leur création, en 1937, elles pratiquent une pédagogie de l'alternance avec des semaines de formation en entreprise et des semaines de formation à l'école.
Ils sont majoritairement inscrits dans des classes sous statut scolaire dépendant du Ministère de l'Agriculture (49 000 élèves). D'autres choisissent une formation en contrat d'apprentissage pour préparer des diplômes de l'Education Nationale ou du Ministère de l'Agriculture (10 000 apprentis) ou en contrat de qualification (1 500). Plus de 4 500 adultes, qui souhaitent se perfectionner dans leur métier ou se réorienter, suivent une formation continue dont la durée est variable selon le niveau du diplôme.

Pour tout renseignement :

Union Nationale des Maisons Familiales Rurales
58, rue Notre Dame de Lorette
75009 Paris
Tel : 01.44.91.86.86
Fax : 01.44.91.95.45
Web : www.mfr.asso.fr
eMail : unmfreo@mfr.asso.fr