MFR du Paysage et de l'Horticulture - Rennes St Grégoire
Centre de formation de la 4è au BTS préparant aux métiers du paysage, de l'horticulture et du maraîchage

Actualité

Les paysagistes réunis en séminaire MSA à la MFR de Rennes ST GREGOIRE
Les paysagistes réunis en séminaire MSA à la MFR de Rennes ST GREGOIRE sur la thématique "Promouvoir la qualité de vie au travail"
Image Image Image Image Image
         


David, stagiaire de 3è d'orientation, en paysage...
Actuellement en 3è d'orientation à la MFR Rennes Saint-Grégoire, David témoigne de son parcours à la MFR et des stages.
Depuis combien de temps es-tu en MFR ? Comment as-tu connu la MFR Rennes Saint-Grégoire ?

J’ai 15 ans, cela fait deux ans que je suis scolarisé à la MFR Rennes Saint-Grégoire. J’en ai entendu parler par des personnes qui suivent aussi leur formation dans des centres de formation en MFR et qui en sont contents. J’ai ainsi pu effectuer plusieurs semaines de stage dans le milieu du paysage, et j’envisage de faire peut-être le métier de paysagiste, bien que d’autres m’intéressent aussi comme plâtrier-plaquiste.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’alternance ?

Le rythme périodes de cours et périodes de stage me convient bien, je trouve que cela permet de se faire une idée plus rapidement d’un métier, d’apprendre déjà auprès de professionnels. Le secteur du paysage, c’est moi qui l’ai choisi, mes parents respectent ce choix.

Où es-tu en stage actuellement ?

Depuis la fin de l’année dernière (j’étais alors en 4è d’orientation), je suis en stage chez M.Levillain, de l’entreprise Paysagistes Services à Bruz. Il peut ainsi voir l’évolution de mes compétences, j’apprends beaucoup avec lui. Je le remercie de m’avoir accueilli dans son entreprise (cela fait presque dix ans qu’il accueille des stagiaires de la MFR et il fait partie du conseil d’administration de l’association depuis deux ans) .Je trouve que le métier de paysagiste est intéressant et diversifié, d’autant plus que l’entreprise fait beaucoup de création et un peu d’entretien. J’ai ainsi pu participer à différents chantiers en création comme une terrasse en bois, de la maçonnerie paysagère  et on travaille aussi avec différents matériaux comme le bois et la pierre.

Quels sont les points négatifs à ce métier selon toi ?

C’est un métier physique, on est debout presque toute la journée et on doit faire face aux intempéries. Par contre, on travaille en lien avec la nature et on est toujours dehors. Moi, ça me convient bien.

Qu’attends-tu de tes futurs stages ?

J’espère définir mon choix d’orientation rapidement. J’ai encore envie de découvrir d’autres métiers, je ne suis à l’heure actuelle pas sûr de vouloir rester dans le paysage car j’ai encore quelques doutes. Les prochaines semaines seront déterminantes pour mon choix d’orientation. Bien entouré, je vais finir par me décider !

                                                                     David Lebrun, 3ème d’orientation à la MFR Rennes Saint-Grégoire



Le jardin insolite des Vagabondes.
Un projet collaboratif original mené fin septembre 2017.

Dans le cadre de leur formation continue à la MFR Rennes St-Grégoire, le groupe d’adultes en AMEEP (Agents de Maintenance des équipements et des espaces publics), encadrés par Olga Le Strat et Agnès Vasseur Robert, toutes deux formatrices, ont mis en œuvre le beau projet imaginé par Adélaïde Fiche. A la tête d’une entreprise nommée Folk Paysages, conceptrice d’espaces, elle a suivi une formation pour adultes à la MFR, en tant qu’Eco-Conceptrice, entre 2014 et 2015.

                A côté de la gare de Rennes, non loin de la prison des femmes, à Quineleu, se trouvait un espace voué à l’abandon. Depuis fin septembre 2017, à la grande curiosité des passants, ce terrain a retrouvé une seconde vie en seulement trois jours, grâce à l’ingénieuse idée d’un conte imaginé par Adélaïde qui a animé la conception de ce jardin pour le moins insolite, nommé Les Vagabondes.

                De ce fait, les AMEEP ont pu participer à cet atelier de création multiple visant à favoriser la biodiversité : engazonnement, plantations, dallage, pose de bordures, pose de clôtures, montage de murets, c’est-à-dire un certain nombre de tâches de leur domaine professionnel. La particularité dans ce cas précis, c’est d’avoir réalisé ce beau projet à l’aide de matériaux de récupération essentiellement.

                Un artiste Francis Beninca qui a réalisé une cage géante, un fabricant de clôtures de ganivelles (clôtures de châtaigniers) et quelques détenues de la prison des femmes dans leur projet de réinsertion  par la réalisation de la calade, ont aussi contribué à ce projet collaboratif. Des habitants du quartier ont voulu apporter leur aide, intrigués et ravis d’aménager cet espace à plusieurs mains, tout comme des enfants des écoles de Quineleu.

            « C'est l'histoire d'une voyageuse venue de l'Ouest. Elle voulait domestiquer les fleurs qu'elle appelait les Vagabondes. De ses voyages, elle ramenait des fleurs sauvages, des champs... Elle décide de leur offrir un lieu pour les observer » raconte Adélaïde avec poésie sur cet espace fabuleux en plein coeur de la vie citadine... A découvrir pour laisser libre cours à votre imaginaire, que vous soyez enfants ou adultes!

                                                                           Mmes Boisnard Isabelle, Le Strat Olga et Vasseur Robert Agnès, formatrices



Mise en situation de gestion d'équipe à la MFR
Chaque stagiaire adulte de la formation BP Aménagements Paysagers a pris en charge un ou deux jeunes de 2nde professionnelle bac pro aménagements paysagers lors d'une séance de travaux pratiques sur le site de la MFR Rennes Saint-Grégoire.
Les stagiaires adultes ont organisé, le 29 novembre 2017, le chantier qui leur a été confié (maçonnerie paysagère ou entretien de végétaux).
Le lendemain matin, ils ont donc accueilli les jeunes de seconde professionnelle aménagements paysagers avec lesquels ils ont formé des binômes ou trinômes et après leur avoir expliqué les consignes, ils se mis au travail dans une ambiance sérieuse mais conviviale.Cette mise en situation avait pour but de confronter les stagiaires adultes à la gestion d’une équipe : organisation de chantier, prise en charge d’un stagiaire, explication des consignes, compte-rendu du chantier… et de les préparer à l’épreuve d’examen qu’ils passeront au cours de leur formation sur ce thème.
Une mutualisation inédite.
L’expérience, une première à la MFR, s’est avérée être une réussite à tous points de vue : les élèves étaient satisfaits d’avoir à faire à des adultes encadrants,autres que les formateurs techniques de la MFR ou les maîtres de stage. D'autre part, les stagiaires adultes se sont confrontés à l’exercice, non sans une certaine appréhension au départ pour certains mais avec bienveillance, et les formateurs ont pu observer de futurs professionnels en action !
Expérience réussie !      
Un bilan a été effectué avec chaque groupe pour recenser les aspects positifs ou à améliorer d'une telle expérience. Force est de constater que tous ont trouvé cela formateur et intéressant. Les échanges ont été fructueux et bien que jeunes pour les stagiaires en seconde professionnelle, ils ont déjà acquis un savoir-faire sur le terrain qui n'a rien à envier à d'autres. Les adultes ont pu quant à eux se mettre en situation de futur chef d'équipe, ce qui a encore plus conforté le choix de cette formation pour certains et permis de découvrir des compétences chez d'autres au-delà de ce qui était attendu. Nul doute que cette mutualisation sera donc renouvelée d’ici la fin de la formation à la demande de tous !
Mmes Lemière-Launay et Boisnard,formatrices à la MFR Rennes Saint-Grégoire

Observer les bons gestes de façon bienveillante

Remise des diplômes des stagiaires adultes BP BPA
Quel chemin parcouru!

En septembre 2016, la MFR Rennes St Grégoire accueillait les 24 stagiaires de sa deuxième promotion de BP/BPA* Aménagements Paysagers mention éco-jardinage.

Demandeurs d’emploi et salariés en CIF**, ils entraient sur le dispositif de formation continue financé par le Conseil Régional de Bretagne pour se reconvertir vers le métier de paysagiste. Après une première carrière en tant qu’imprimeur, psychologue, menuisier, vendeuse, chauffeur, etc, ils se sont  formés aux techniques de création paysagère et d’entretien d’espaces verts pour aborder leur nouvelle vie professionnelle en entreprise de paysage ou en service espaces verts de collectivité.

Quelle réussite !

Les stagiaires ont tous validé la dizaine d’UC (Unités Capitalisables) de leur diplôme après un travail soutenu de préparation des épreuves certificatives notamment sur le terrain des stages.

Les stages ont été de très bons vecteurs d’emploi car bon nombre ont trouvé un poste en sortie de formation au sein d’une de leur structure de stage. Au final, le taux d’insertion professionnelle atteint 77% dès juillet (en entreprise, en mairie, en ESAT***), et 5 mois après il était de 95% !

Les diplômes ont été remis par les membres du Conseil d’Administration, fiers de cette réussite et émus par les retours des stagiaires sur les apports de leur formation au sein de la MFR. La remise des diplômes a été un moment riche en émotions entre les stagiaires et les formateurs heureux de se retrouver.

2017/2018…

En septembre 2017, une troisième promotion a été accueillie suite au renouvèlement du financement du marché par le Conseil Régional de Bretagne et toujours en collaboration avec la MFR de Questembert qui délivre les mêmes formations dans le Morbihan.

Espérons que les réussites en 2017/2018 seront aussi complètes !

                                                                                                              Mme LEMIERE-LAUNAY

 

*BP/BPA : Brevet Professionnel (niveau IV) / Brevet Professionnel Agricole (niveau V), diplômes du Ministère de l’Agriculture

**CIF : Congé Individuel de Formation

***ESAT : Etablissement et Service d’Aide par le Travail

                                                                                                                                                             Novembre 2017